Reprogrammation moteur : que risquent les automobilistes ?

Le fait de reprogrammer le moteur de son véhicule permet au conducteur d’augmenter un peu la puissance et le couple de son moteur sans toucher à la moindre pièce mécanique. L’objectif est d’améliorer le logiciel du boîtier électronique de commande de l’injection. Toutefois, malgré ses avantages, cette opération peut présenter certains risques. Explications.

L’intérêt de confier la reprogrammation du moteur d’une voiture à un professionnel

La reprogrammation moteur est une technique utilisée par les amateurs de voiture de course. Cette manipulation leur permet de booster la motorisation de leurs engins. En modifiant le programme du boîtier électronique de l’ECU (Engine Control Unit), il est possible que le véhicule gagne plus de 10 à 30 % de sa puissance initiale tout en réduisant sa consommation. Une telle opération est délicate et doit être prise en charge par un configurateur qualifié comme Cb power. Des résultats fiables sont garantis lorsqu’on opte pour une reprogrammation du moteur de la voiture.

Il est à noter que cette dernière ne doit pas être réalisée par un artisan novice parce que chaque modification peut présenter des risques sur l’ensemble du mécanisme. Cette opération requiert en effet une certaine expérience en ce qui concerne le montage et le test sur banc de puissance après modification de la cartographie moteur. Mais quels sont donc les risques et inconvénients d’une reprogrammation moteur qui ne respecte pas les limites de tolérance du constructeur ?

Les risques que l’on peut rencontrer durant une reprogrammation moteur

Diverses raisons incitent les automobilistes à opter pour un véhicule spécifique, à savoir son design, sa puissance, son utilisation ou encore son coût.

Au bout de quelques mois d’utilisation, certains conducteurs ressentent l’envie d’optimiser les caractéristiques d’origine, notamment au niveau de la motorisation de l’engin. Pour ce faire, ils doivent recourir à la reprogrammation, une technique qui apporte des avantages spécifiques, mais qui doit être réalisée par un professionnel afin d’éviter les risques.

Lors de cette opération, les dangers restent plus ou moins prévisibles, car il s’agit d’une procédure qui comporte de gros risques si le programmateur n’applique pas les limites de tolérance établies par le constructeur. Cela peut provoquer rapidement une usure prématurée de certaines pièces, ce qui réduit rapidement la performance du véhicule. Parmi les éléments les plus sensibles, on peut citer l’embrayage et le turbo. A force de trop pousser la puissance de la voiture, c’est la motorisation en général qui subira des dégâts importants.

Il est à noter que la compagnie d’assurance peut également pénaliser le conducteur qui a choisi de reprogrammer son moteur. Et pour cause, la puissance du moteur modifié ne correspondra plus à celle indiquée sur la carte grise. Dans ce contexte, la voiture ne bénéficiera plus de la couverture proposée par l’assureur. Si l’assuré ne déclare pas la reprogrammation auprès de son assureur, son assurance auto peut être considérée comme nulle. Néanmoins, même si le conducteur déclare sa reprogrammation, il est possible que l’assureur refuse de garantir la prise en charge du véhicule.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *